Madame de Lafayette et la nouvelle “J’ai Princesse de Montpensier”

Madame de Lafayette et la nouvelle “J’ai Princesse de Montpensier”

Le roman et la nouvelle au XVIIe siecle : entre critiques et succes

Le roman et la nouvelle ne sont gui?re des genres juges nobles au XVIIe siecle. Alors que la litterature doit se plier aux regles classiques definies par l’Academie francaise, creee sous l’impulsion du cardinal de Richelieu, roman et nouvelle permettent plus de liberte aux auteurs et environ fantaisie aux lecteurs. Mes definitions des deux termes restent tres floues. On va pouvoir neanmoins avouer certains differences :

  • Notre nouvelle est souvent plus courte.
  • J’ai nouvelle s’interesse a des themes plus contemporains.
  • Notre nouvelle reste plus vraisemblable.

Roman et nouvelle ont egalement quantite de points communs :

  • Au c?ur de l’intrigue, il y a souvent une affaire d’amour.
  • http://datingmentor.org/fr/dine-app-review

  • Nouvelle et roman subissent les foudres de la critique. On estime qu’ils peuvent corrompre les m?urs.
  • Notre lecture des nouvelles et romans est associee a 1 passe-temps feminin.
  • Au debut du XVIe siecle, l’ecriture de romans ainsi que nouvelles est comparee a une occupation frivole et legere.

Notre Princesse de Cleves reste maintenant considere comme le premier roman historique et psychologique francais. […]